Rameaux et Passion

Rameaux et Passion. Le dimanche des Rameaux regroupe deux épisodes de la vie du Christ : son accueil triomphal à Jérusalem et son rejet massif les jours qui suivent. Les foules sont versatiles, on le sait. Mais notre cœur l’est aussi. Nous passons du « plus » au « moins » en quelques secondes – de l’euphorie au découragement, de la joie à la tristesse, de la paix au trouble intérieur. Cette fête des Rameaux nous rappelle combien nous sommes difficilement fidèles à nous-mêmes et au Seigneur. Prions au fond de nous-même : « Seigneur Jésus, j’ai eu du mal à te suivre ces dernières années ; parfois je me tournais vers toi, parfois je t’oubliais, je t’abandonnais même presque entièrement. Pardonne-moi, et donne-moi le courage d’être fidèle et de revenir à toi ; donne-moi de ne plus m’éloigner de toi ».

Exercices de la semaine. Pour suivre Jésus plus sérieusement, voici cinq pistes cette semaine.

1) Lire ou relire les chapitres sur la Passion du Christ (évangiles de Matthieu 26-27, Marc 14-15, Luc 22-23, Jean 18-19) ; on peut les trouver sur internet et le site AELF par exemple.

2) Faire une démarche de pardon envers quelqu’un et envers Dieu ; je peux appeler un ami oublié, une personne qui m’a blessé ou qui m’en veut, envoyer un SMS ou une carte.

3) Programmer une démarche de confession dans la semaine, et préparer si possible ce rendez-vous par un examen de conscience (un tel document se trouve dans nos églises, ou à défaut sur le site web de la paroisse à l’onglet « Carême ») ; cela fait peut-être des années que je n’ai pas été confessé, et le moment est venu de faire cette démarche de libération et de renouveau intérieur…

4) Participer aux célébrations du Jeudi Saint, du Vendredi Saint et la Nuit de Pâques – les Rameaux annoncent ces grandes célébrations, et il n’y a rien de plus beau dans l’année que ces liturgies belles et priantes.

5) Participer à une messe de Pâques (la vigile pascale en fait partie) pour célébrer le Christ Ressuscité, vainqueur de la mort et du mal.

Chrétiens en détresse. Nous accueillons ce week-end à St-Louis et le dimanche après Pâques à Ste-Madeleine, un prêtre de l’AED, Aide à l’Eglise en Détresse. Cette démarche vise à nous mobiliser pour nos frères chrétiens comme nous le faisons depuis des années avec ceux de Beit Sahour, pour les aider à tenir dans la mission. Notre campagne de carême vise à les soutenir par nos prières et nos biens matériels. Merci également pour la collecte envoyée à l’orphelinat de Bangui en Centrafrique ; les Equipes Saint-Vincent ont participé énergiquement à cet envoi, financé par l’équipe de théâtre de Leïla. Une belle synergie dans la paroisse pour les plus pauvres. Rendons grâce également pour le parcours Alpha qui s’est terminé et le Parcours sur l’Evangile de Marc qui débutera après Pâques. Vivons cette Semaine Sainte jusqu’au bout, jusqu’à Pâques, fête de la foi retrouvée et de l’espérance vive.

Benoît Moradei

 

L’espace commentaire est fermé