Le mot du père…

Chers frères et sœurs,

Dans la situation de confinement dans laquelle nous sommes et que nous devons respecter, concernant la confession, nous reportons tous les sacrements de Réconciliation à la fin du confinement – j’espère d’ailleurs que vous répondrez en masse à cette invitation. En attendant, comment faire ? Outre le fait de se tenir le plus possible éloigné du péché, de demander pardon à ses proches et à Dieu quand on tombe par faiblesse, impatience, colère, indélicatesse, découragement, etc. Demandons pardon à ceux qui nous entourent tous les soirs ou au moins une fois par semaine, et demandons pardon à Dieu tous les soirs en nous couchant, avec le ferme de désir de nous confesser quand tout cela sera fini.

=> concernant les grâces que nous pouvons demander, il y a celle mystérieuse mais réelle de l’indulgence plénière. Pour être très direct, l’indulgence agit sur le passage au purgatoire (ou pas) d’une âme qui l’a reçue. Ce n’est pas une grâce négligeable ; nous pouvons tous être affectés par ce virus, et l’Eglise, par les mérites infinis du Christ, associés aux mérites (par grâce) de la Vierge et de tous les saints, nous fait la Grâce d’être délivrés de toutes les conséquences temporelles de nos fautes – encore une fois, ce n’est pas rien.

Comment faire ? Le Saint-Siège l’a expliqué:

– si l’on est malade du Covid19 ou si l’on se bat contre le Covid19 (personnel de santé, familles, et autres personnes exposées à la maladie):

1.que l’on se joigne intérieurement par radio ou télé ou internet à la messe, ou au chapelet, ou un chemin de Croix / ou bien au minimum en disant les trois prières de base du chrétien : le Credo, Notre Père et Je vous salue Marie

que l’on offre cette épreuve de la maladie, en communion avec Dieu et ses frères, en priant pour le pape, et en désirant se confesser et communier dès que ce sera possible à nouveau.

– pour nous tous,nous pouvons obtenir l’indulgence plénière également ainsi :

1.Prier pour la fin de cette épidémie en priant pour le pape, et en désirant se confesser et communier dès que ce sera possible à nouveau.

2.Faire une démarche de prière au choix, selon ce qui est possible :

a.prier devant le tabernacle 1/2 heure au moins (tant que les églises restent ouvertes et que l’on peut se déplacer)

b.ou bien lire la Bible avec foi 1/2 heure au moins (plus facile de chez soi)

c.ou bien en faisant un exercice de piété particulier (chapelet, chemin de croix, chapelet de la miséricorde) seul ou en famille

d.Je rappelle que l’indulgence plénière peut être demandée une fois chaque jour (il faut la demander ! pourquoi s’en priver ?) pour soi ou pour un défunt (une âme du purgatoire qu’on ne connaît pas et que l’on découvrira en arrivant au Ciel !)

=>Je rappelle que les églises restent ouvertes et que si l’église est dans un rayon de 1km de chez vous, ou que vous êtes tout près pour les courses, vous pouvez y passer et déposer un bougies, prier devant le St-Sacrement.

=>Je rappelle que vous pouvez nous appeler sur le numéro d’urgence 06 82 15 86 78 ou mieux encore nous écrire un mail à secretariat@paroisse-hyeres.com pour qu’on vous rappelle et qu’on vous aide.

=> Nous allons lancer un achat de bougies en ligne pour que nous les déposions à vos intentions dans les églises, et lancer également une campagne de téléphone paroissial pour prendre des nouvelles les uns des autres. Si vous voulez aider au phoning ou devenir « Ange Gardien », faites-le nous savoir en remplissant le questionnaire sur :

https://forms.gle/atj2kc2THjMo7BYh7

ou en appelant le 07 68 69 93 82 (Nicole).

Merci, bien en communion et à très bientôt !

Père Benoît Moradei et toute l’équipe pastorale qui prient pour vous et ont hâte de vous retrouver !

L’espace commentaire est fermé