Le mot du père…

« 𝐋𝐞 𝐫𝐨𝐲𝐚𝐮𝐦𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐂𝐢𝐞𝐮𝐱 𝐞𝐬𝐭 𝐜𝐨𝐦𝐩𝐚𝐫𝐚𝐛𝐥𝐞 𝐚̀ 𝐮𝐧 𝐫𝐨𝐢 𝐪𝐮𝐢 𝐜𝐞́𝐥𝐞́𝐛𝐫𝐚 𝐥𝐞𝐬 𝐧𝐨𝐜𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐧 𝐟𝐢𝐥𝐬 »
On peut considérer le mystère de la foi de multiples façons et sous bien des angles. On peut voir ça sous l’angle de l’histoire du Salut depuis la création du monde jusqu’à la venue de Jésus ; on peut voir ça sous l’angle du mystère de la croix et de la résurrection ; on peut aussi voir ça sous l’angle de la grâce et de tous les sacrements ; on peut être plus sensible à l’aspect de la morale et des valeurs que l’on nous a transmises, ou à celui de tout l’ensemble du catéchisme et des vérités à croire….Tout cela est vrai et doit évidemment être gardé et honoré. Il y a presque autant de portes d’entrée qu’il y a de personnes ici bas. Aujourd’hui, l’Evangile nous parle de noces. Réalisons la puissance et la beauté de cette image ! Il est question d’amour, d’alliance, de choix de vie et pour la vie, de fidélité, de fécondité…

« 𝐕𝐞𝐧𝐞𝐳 𝐚̀ 𝐥𝐚 𝐧𝐨𝐜𝐞 ! »
Avons-nous déjà regardé notre vie chrétienne, ainsi que notre lien au Christ et à la communauté de cette manière là ? C’est Dieu et lui-seul qui a l’initiative de cette alliance, et comme dans un mariage, si nous nous sentons concernés par son amour, il attend que nous lui répondions « oui, je le veux ….pour t’aimer tous les jours de ma vie, dans le bonheur et dans les épreuves… » . Apprenons à regarder notre vie chrétienne sous l’angle nuptial.

« 𝐓𝐨𝐮𝐬 𝐜𝐞𝐮𝐱 𝐪𝐮𝐞 𝐯𝐨𝐮𝐬 𝐭𝐫𝐨𝐮𝐯𝐞𝐫𝐞𝐳, 𝐢𝐧𝐯𝐢𝐭𝐞𝐳-𝐥𝐞𝐬 𝐚̀ 𝐥𝐚 𝐧𝐨𝐜𝐞. »
L’Evangélisation aussi répond à ce même mystère nuptial. Il ne s’agit pas de faire du nombre, de chercher à convaincre, à faire adopter nos idées : Dieu n’est pas une idée à adopter, mais il est celui qui veut faire alliance avec nous. Ceux qui nous entourent sont appelés tout autant que nous à ce mystère des Noces….et ils ne le savent peut-être pas. Ayons à cœur de les inviter à ces noces qui peuvent changer leur existence.

Père Christian

L’espace commentaire est fermé